Sur le réseau social facebook, une image supprimée reste pourtant hébergée sur les serveurs durant un temps aléatoire. C'est à partir de cette observation que Lucile Haute et Nicolas Sordello inaugurent, le 17 avril 2010, le profile de Image Fantôme et son unique "album deux photos".

Ce journal à deux est alimenté depuis cette date selon un protocole simple : quotidiennement une nouvelle image carrée présentant la date du jour est publiée dans l'album et l'image de la veille est détruite. Cette dernière persiste néanmoins sur les serveurs de facebook durant un sursis que les artistes se proposent d'observer.

Le 14 septembre 2011, le projet prend fin. Restent les archives, accessibles ici, et, sur le profile de Image Fantôme, les commentaires des images disparues.